• Articles jeux

    "De 1972 à 2012 : une histoire des consoles" : une série inédite de portraits de 35 consoles et ordinateurs qui ont marqué l'histoire du jeu vidéo. Une généalogie de cette culture pop sous forme de chroniques avec illustrations d’époques et paroles d’historiens ou de spécialistes. 

  • La console de jeu Nintendo Wii U sera bientôt disponible en France...

     

    Wii U 

    La Wii U pour Noël

    Le japonais Nintendo a dévoilé la date de sortie et le prix de la future console de jeu Wii U. Pour une fois, les petits Européens vont être mieux lotis que les Japonais puisque la console sortira le 30 novembre en Europe et seulement le 8 décembre au Japon..

    Officiellement pas de prix mais elle devrait coûter 300 à 350 Euros selon les versions.

    La Wii U, c'est cette fameuse console dotée d'une tablette tactile en plus des manettes de jeu traditionnelles. On l'a essayée et c'est plutôt bien fait comme d'habitude chez Nintendo même si tous les usages restent encore à inventer par les développeurs de jeu vidéo.

    Nintendo, qui a connu un effritement de ses ventes dernièrement, compte sur ce nouveau produit plutôt insolite pour reprendre l'avantage notamment face à la concurrence des smartphones et aussi des tablettes en tant que support de jeu électronique.


    votre commentaire
  • Fin des années 60, Nintendo vend encore des cartes à jouer mais son président, Hiroshi Yamauchi, rêve d'orienter son entreprise vers l'industrie naissante du jeu vidéo. Un inventeur de génie, Gunpei Yokoi, va alors imaginer les Game & Watch, des jouets électroniques de poches devenus cultes au fil du temps.

     

    Game&Watch © 

    Et Gunpei Yokoi va avoir l'idée du Game & Watch  dans un train alors qu'il est assis en face d'un homme en train de jouer avec sa calculatrice. Il parle alors de cette expérience à Yamauchi durant un autre voyage, en voiture cette fois. Un peu plus tard, Yamauchi déjeune avec le PDG de Sharp, leader des écrans de calculatrice à l'époque, et lui parle de l'idée de Yokoi. Bingo.

    Le tout premier Game & Watch voit ainsi le jour le 28 avril 1980, sous le nom de Ball. Le héros est un petit personnage au nez proéminent qui doit récupérer, entre autre, des parachutistes avant qu'ils ne tombent dans l'eau. Succès immédiat. Nintendo est sauvé de la faillite. Au total, 59 Game & Watch verront le jour avec des personnages célèbres de la marque : Mario Bros, Donkey Kong ou encore Zelda.

    Des Game & Watch avec simple ou double écran qui ont non seulement annoncé l'arrivée quelques années plus tard de la Game Boy mais également de la Nintendo DS.

    Vendus à plus de 40 millions d'exemplaires dans le monde, ces Game & Watch font désormais le bonheur des collectionneurs, s'arrachant parfois à prix d'or sur Internet.

    Intervenants : Bertrand Amar journaliste et animateur à Direct Star ; Philippe Dubois, président et co-fondateur de l'association mo5.com

    Quelques titres majeurs : Chef, Green house, Pinball, Donkey kong II, Mickey & Donald, Mario's cement Factory, Ball, Bomb Sweeper


    2 commentaires
  • Elle est pour beaucoup le symbole de l'âge d'or du jeu vidéo : la Super Nintendo. C'était aussi la grande époque de la "guerre des consoles".

     

    Super Nintendo © 

    D'un côté : la Super Nintendo, de l'autre la Megadrive de Sega, un rendez-vous à O.K. Corral qui démarre fin novembre 1990 pour Nintendo avec la sortie au japon de celle qui va succéder à la Nes, la Super Nes. Avec des jeux inoubliables : Super Mario World, Castlevania, StarFox, Zelda a Link to the past, Mario Kart, F-Zero, Super Metroid, Street Fighter 2, etc. Une bombe ludique.

    Une avancée technologique qui pouvait ainsi gérer une simili 3D grâce à son fameux mode 7. Une Super Nintendo qui bénéficia également d'un marketing savant pour séduire les joueurs. L'autre secret de la machine, c'était aussi sa manette. 

    Et si l'on excepte les ventes de la Wii et de la Nes, la Super Nes demeure la console de salon la plus vendue par Nintendo. Au total, plus de 2000 jeux y seront développés jusqu'en 2003, trois ans après la sortie de la PlayStation 2.

    Intervenants : Julien Chièze co-fondateur du site Gameblog.fr ; Guillaume Delalande, journaliste à LCI ; François-Xavier Desvilles, journaliste à pushstart.tv

    Quelques titres majeurs : Super Mario World, Yoshi's Island
    Donkey Kong Country, Donkey Kong Country 2, Donkey Kong Country 3,  Kirby Super Star, The Magical Quest starring Mickey Mouse, Mr. Nutz, Earthworm Jim, Super Ghouls and Ghosts, Super Castlevania IV, Legend of The Mystical Ninja, Ganbare Goemon 2, The Legend of Zelda -A Link to the Past, Chrono Trigger, Secret of Mana, Parodius! Non-Sense Fantasy, Super Mario Kart, F-Zero, Street Fighter II The World Warrior, Mario & Wario, Super Tennis, Super Punch Out!!.


    votre commentaire
  • Elle est encore d'actualité et pourtant, son âge vidéoludique est canonique. La Xbox 360 de Microsoft sort aux États-Unis le 22 novembre 2005 et quelques jours plus tard en France.

     

    Xbox 360 © Creative commons

    Deux ans plus tôt, son nom de code était " Xenon ". Elle a failli s'appeler Xbox Next, Xbox 2, Xbox FS, Xbox HD ou encore Nextbox4 avant finalement d'être baptisé officiellement Xbox 360. Avant Sony et sa PlayStation 3, c'est cette console de salon qui marque l'entrée du secteur dans l'ère de la haute définition et du sans-fil pour les manettes. Et les innovations ne s'arrêtent pas là.

    La Xbox 360 qui effectuera également le premier lancement mondial d'une console dans l'histoire du jeu vidéo. Et c'est le créneau de cette machine encore bien vivante : prendre un maximum d'avance sur la concurrence, un choix payant pour Microsoft.

    Et mise à part le japon, la planète jeu vidéo vibre toujours au diapason de cette machine increvable vendue à près de 70 millions d'exemplaires. En seulement deux générations : Xbox et Xbox 360, l'américain Microsoft s'est imposé dans l'univers impitoyable des constructeurs de console.

    Intervenants : Julien Chièze co-fondateur du site Gameblog.fr; Rahan, rédacteur en chef à Gameblog.fr

    Quelques titres majeurs : Halo 3, Gears of War 2, Mass Effect 2, Devil May Cry 4, Fable III, Batman Arkham City, Red Dead Redemption, Forza Motorsport 4, Dead Space, Rayman Origins, NBA 2K12, F1 2011, FIFA 12.


    votre commentaire
  • Son nom claque désormais au firmament des légendes du jeu vidéo. Sans pour autant avoir connu le grand succès : la Master System, console de salon 8 bits produite par Sega et qui débarque en septembre 1987 dans une France où TF1 vient d'être privatisée.

     

    Sega Master System © 

    Quelques mois plus tôt, face au succès de la console NES de Nintendo, Sega décide de frapper un grand coup en lançant sa Master System, un projet de console de salon qui dormait dans les tiroirs pour cause de coût de production trop important. A sa sortie, la machine n'est certes plus révolutionnaire, mais propose des jeux de qualité.

    Et la principale raison de l'échec de la "SMS", la Sega Master System, c'est donc la NES, reine des consoles de salon. Nintendo détenait à l'époque près de 90% de parts de marché.

    Ce qui n'empêcha pas la Master System de séduire en France et en Europe, un succès honorable qui permit à Sega de sortir, en 1990, la Sega Master System II. Elle y sera vendue jusqu'en 1995, et donnera naissance à quelques excellents jeux que les Américains ne verront jamais.

    Intervenant : Patrick Hellio, journaliste jeu vidéo à eurogamer.fr

    Quelques titres majeurs : Sonic, Sonic 2, Gauntlet, Shinobi, Shadow Dancer, Choplifter, Chuck Rock 2, Chuk Rock, Alex Kidd in Miracle World, Asterix, Transbot, Action fighter, Castle of illusion, Les Schtroumpfs, Super monaco, Moonwalker, Astérix, Space Harrier, R-type.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique