• Qui va gagner l’Euro ? Réponse de l’ordinateur...

    (Article issu de la chronique - Nouveau Monde - France info)

     
    Les prévisions informatiques sur l\\\'Euro 2016
    Le joueur islandais Birkir Bjarnason après le premier but marqué contre le Portugal à l'Euro, au stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne, 14 juin 2016 © Pavel Golovkin/AP/SIPA
     

    Prédire les résultats de l’Euro 2016 grâce au big data et à l’intelligence artificielle, c’est le petit jeu auquel se livrent plusieurs entreprises informatiques.

    Désormais, pour chaque grand événement impliquant une part de hasard, les géants de l’informatique comme Microsoft ou IBM font tourner leurs algorithmes et moulinent du big data pour établir toutes sorte de prévisions. Ainsi, pour le match France-Roumanie, Microsoft avait prédit à +74% la victoire de la France (pour ceux qui ne suivent pas, ils ont eu raison à 100%). Les prévisions pour tous les matchs de l’Euro sont disponibles en temps réel sur le moteur de recherche Bing. A priori, ce serait un petit peu plus fiable que les poulpes ou le marc de café.

     

    Machine learning

    Comment ça fonctionne ? La machine utilise d’abord les statistiques basées sur l’historique des équipes. Ensuite, les analyses sont affinées en fonction de plusieurs paramètres comme les lieux des matchs, les conditions météo ou encore le moral des supporters et des équipes en fonction de conversations sur les réseaux sociaux. Comme il s'agit de Machine Learning (la machine apprend), plus la compétition avance et plus les prévisions sont fiables. Ce système a déjà été utilisé pour prédire les résultats de l’Eurovision, des Oscars et des primaires américaines. Microsoft affirme que +60% de ses résultats se sont avérés vrais jusqu’à présent. Ses experts avaient prédit en 2014 les résultats de 15 matchs de la Coupe du Monde sur 16. A noter que le big data intéresse aussi les clubs : comme la Manschcaft allemande qui commence à utiliser les données massives pour améliorer ses performances…

    Qui sera le gagnant de l’Euro 2016 ?

    Suspense… Selon Microsoft Bing, le vainqueur sera l’Allemagne contre l’Espagne (66% de chances). C’est également la prévision de Yahoo. Seul Goldman-Sachs donne la France vainqueur contre l’Espagne. Parfois, le big data a des petites allures de café du commerce, il y en a pour tous les goûts.

     

    Et vous qu'en pensez-vous ?... A vos commentaires :-)


    votre commentaire
  • Comment améliorer sa connexion Wi-Fi à la maison ?

    (Article issu de la chronique - Nouveau Monde - France info)

    illustration prétexte
    illustration prétexte © Maxppp

    Nous sommes nombreux à rencontrer ce problème : parfois, la connexion Wi-Fi ne passe pas ou alors elle est très lente. Heureusement, des solutions existent.

    Fréquences saturées

    Le Wi-Fi étant un système d’ondes radio, c’est une technologie fragile. Si vous rencontrez des problèmes de connexion, plusieurs explications sont possibles :


    1.     Votre habitation est trop grande et votre box n’est pas assez puissante.
    2.     Votre box est mal placée (dans un coin, un placard, derrière un mur trop épais ou une paroi métallique, etc.).
    3.   Il y a des perturbations (four micro-ondes, Wi-Fi de vos voisins). Aujourd’hui, le Wi-Fi est victime de son succès : les bandes de fréquences les plus utilisées (2.4 Ghz) sont saturées, surtout dans les habitations collectives.

    Wi-Fi nouvelle génération

    Bonne nouvelle : les box de nouvelle génération des opérateurs Internet (Freebox Révolution, SFR Zive, nouvelle Livebox, etc.) utilisent de nouvelles bandes de fréquences moins embouteillées (5 Ghz). C’est comme si on l’ouvrait de nouvelles routes. Il n’en reste pas moins qu’il vaut mieux toujours installer sa box dans un endroit central et dégagé.

    Nouvelle Livebox
    Nouvelle Livebox © Orange

     

     

    Routeur externe

    Si cela ne suffit pas, utiliser un routeur externe plus performant. Ce genre d’appareil exploite les toutes dernières technologies de Wi-Fi (car le Wi-Fi est une norme qui ne cesse d’évoluer : g, n, ac…) et est équipé de grosses antennes externes qui améliorent la portée (à condition d’avoir des ordinateurs, smartphones et tablettes compatibles). Attention : la puissance d’émission demeure évidemment conforme aux normes en vigueur ! (Netgear, Cisco, D-Link : 300 à 500 Euros). Dans ce cas, vous pouvez couper le Wi-Fi de votre box.

    Routeur Wi-Fi
    Routeur Wi-Fi © Netgear

     

    Répéteur Wi-Fi 

    Si cela ne règle toujours pas le problème, vous pouvez utiliser un répéteur Wi-Fi (Wi-Fi extender) pour étendre votre réseau Wi-Fi existant, notamment grâce aux CPL, les courants porteurs en ligne (Netgear, Devolo, Linksys : 25 à 100 Euros, environ).

    Répéteur Wi-Fi
    Répéteur Wi-Fi © Devolo

    votre commentaire
  • Dans le cadre de la semaine des maths et du sport, vous participerez à une partie d'échecs en ligne.

     

    Cliquez sur l'image pour débuter votre partie. Puis choisissez le niveau de difficulté.

    Bonne réflexion !

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Ordinateur vs homme au jeu de go :

    -> victoire finale 4 à 1 d'Alphago contre Lee Sedol

     

     

    Alphago
    Victoire du logiciel Alphago face au joueur Lee Sedol (capture vidéo) © DeepMind

    C’est fait ! L’ordinateur a été le plus fort. Le programme d’intelligence artificielle AlphaGo de Google a définitivement battu le champion mondial du jeu de go…

    Maître de rang divin

    A Séoul, le coréen Lee Sedol, meilleur joueur mondial de go, s’est définitivement incliné 4 à 1 devant la machine. Le cinquième match avait eu lieu ce matin (4h GMT) et le programme Alphago de Google Deepmind a gagné pour la 4ème fois. Peu avant la cinquième rencontre, AlphaGo s'est vu décerner le titre de « grand maître du go » de rang « divin », la plus haute distinction existante. Lee Sedol a vaguement sauvé l’honneur de la race humaine au cours de cette compétition puisqu’il avait remporté, samedi, la 4ème manche mais cela n’a pas suffit.

    Une nouvelle étape

    Sur le plan technologique, cette victoire marque une nouvelle étape pour l’intelligence artificielle. L’ordinateur a franchi un nouveau pallier dans sa compétition contre l’esprit humain. Rappelons que le jeu de go est considéré comme plus compliqué que les échecs.

    Plus vite que prévu

     

    On savait que l’intelligence artificielle parviendrait à battre un jour l’homme sur ce terrain mais la surprise, c’est que c’est arrivé plus vite que prévu. Cela démontre les progrès spectaculaires réalisés ces dernières années en intelligence artificielle, notamment grâce au « deep learning » (apprentissage profond). C’est une victoire pour les chercheurs de la société Google DeepMind, une victoire rendue possible par la puissance financière de Google. C’est aussi une victoire de Google face Facebook qui est également engagé dans cette course à l’IA.

    Ce n’est qu’un début

    Rien n’est perdu pour l’homme (ouf !). En effet, aussi compliqué soit-il, le jeu de go est un jeu à information complète (tous les joueurs disposent en permanence de toutes les informations) relativement « facile » à modéliser. On est loin de l’analyse d’une situation abstraite ou d’une tâche créative pour laquelle le cerveau humain conserve encore, à ce jour, une longueur d’avance.

    Quels débouchés ?

    Parmi les applications possibles : la reconnaissance vocale (dans nos smartphone ou ailleurs) ou encore la reconnaissance visuelle (notamment pour le diagnostic médical) sans oublier l’apport en matière de robotique.

    …et toujours des questions

    Cette nouvelle étape ne devrait pas manquer de relancer les interrogations et les inquiétudes concernant l’intelligence artificielle en raison des éventuelles menaces que celle-ci représente, selon certains, pour la race humaine.


    votre commentaire
  • Deux élèves de notre collège sont qualifiés pour le 2ème tour : épreuve de 2h30, du 28 mars au 10 avril 2016.

     

    Résultats au concours Algoréa 1er tour

     

    24813 élèves du CM1 à la terminale ont participé au 1er tour du concours Algoréa 2016.

    Sont qualifiés pour le 2ème tour les élèves dont le score est au moins celui indiqué ci-dessous :

    Classe CM1 CM2 6ème 5ème 4ème de 3ème à terminale
    (dont classes pro)
    Score minimum pour se qualifier
    au 2ème tour
    114 126 146 166 176 180

     

     

     

    Le 2ème tour sera une épreuve de 2h30, à faire entre le 28 mars et le 10 avril 2016.

    Pour vous y préparer, nous vous invitons à résoudre un maximum d'exercices de programmation sur france-ioi.org


    votre commentaire
  • Evolution du robot Atlas.
     

    Atlas continue de profiter des améliorations de la société Boston Dynamics, désormais propriété de Google.

    Le robot humanoïde, en plus de soulever des paquets, peut désormais se relever seul en cas de chute.

    (Merci Michel Quiqueret)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique